naar top
Menu
Logo Print

L'ENTRETIEN DE LA TECHNIQUE PROFITE DU BON LOGICIEL

Connaissance de la lubrification incontournable pour l'usage correct des programmes d'entretien

Maintenant que l'entretien de la technique de lubrification est de plus en plus professionnalisé, l'intérêt pour les progiciels de soutien de ce type d'entretien croît également. Une recherche des possibilités délivre un certain nombre de progiciels destinés explicitement à la lubrification. Par ailleurs, un progiciel de gestion général offre également des possibilités d'enregistrement des opérations nécessaires dans la technique de lubrification.

Le logiciel d'entretien existe en une diversité de variantes allant d'un tableau Excel ennobli aux programmes avancés permettant de rassembler et d'analyser de grandes quantités de données. Sur la base de ces analyses, on peut tirer des conclusions sur la condition d'une machine ou d'actifs distincts, mais de surcroît, l'information peut être utilisée pour établir un planning d'entretien. Du reste, la constitution d'un bon historique offre la possibilité de contrôler quels sont les effets finaux de certaines mesures.

ENTRETIEN DE LA TECHNIQUE DE LUBRIFICATION

L'entretien de la technique de lubrification peut aussi profiter des possibilités qu'offre la génération actuelle de progiciels. Les avantages du logiciel se situent surtout dans la fixation structurée de tous les points de graissage, leur relation aux bons lubrifiants et la fréquence du graissage, et la fixation et la rétroactivité des travaux exécutés, éventuellement dotés de particularités.

PHASE D'IMPLEMENTATION

Le succès de l'utilisation d'un logiciel dépend d'une introduction précise de tous les points de graissage et du lubrifiant correspondant. C'est un processus à fort coefficient de travail qui – une fois parcouru – procure toutefois au final d'importants gains de temps et peut éviter des erreurs. L'intensité du travail n'est pas seulement liée à la définition des points de graissage, mais aussi à la question de savoir de quelle manière le monteur peut retrouver finalement le point de graissage. Si l'on utilise des codages (électroniques), ceux-ci devront être retrouvés en définitive sur la machine. Du reste, il est possible d'utiliser des dessins ou photos introduits dans le programme et sur lesquels est indiqué où se situe le point de graissage spécifique.

Le succès de l'utilisation d'un logiciel dépend d'une introduction précise de tous les points de graissage et du lubrifiant

Ensuite, on doit indiquer pour chaque point de graissage quel lubrifiant est requis. Souvent, ce processus – en vertu duquel on examine quel est le lubrifiant utilisé en ce moment – est une bonne occasion pour passer au crible la quantité des différents lubrifiants. Dans bien des cas, le nombre de variantes excède le nécessaire et est la conséquence d'événements historiques. Une analyse du nombre et des sortes de lubrifiants s'effectue le mieux en collaboration avec le fabricant de lubrifiants. Il est nécessaire de disposer des données requises pour tous les points de graissage. Par exemple, la viscosité exigée par le fabricant de machines, la température sous conditions opérationnelles, les conditions environnantes (saleté et humidité), etc. Souvent, il est possible de remplacer différents lubrifiants par un seul type permettant d'obtenir des avantages logistiques et de minimiser le risque d'erreurs.

Smeervet inclusief locatie zijn elektronisch vast te leggen. De gegevens worden geüpload naar de computer waar direct te zien is of alle smeerpunten naar behoren zijn gesmeerdLa fréquence de graissage devra aussi être indiquée dans le programme. Cette information exerce une influence directe sur le planning de graissage et éventuellement le planning d'entretien complet. En outre, de nombreux programmes offrent des possibilités d'ajout d'informations. P.ex., l'emplacement du lubrifiant dans le magasin et éventuellement un codage couleur qui y est associé. Pour terminer, il est possible d'établir un lien vers des feuilles d'information ou d'autres formes de documentation technique sur lesquelles est indiqué la façon dont il faut graisser, les points d'attention pour le monteur pour éviter une éventuelle lubrification insuffisante ou excessive et bien entendu toutes les mesures de sécurité à prendre.

A l'aide des bons appareils de mesure et d'enregistrement, il est également possible de déterminer de façon électronique la quantité de graisse lubrifiante et l'emplacement afférent. En téléchargeant ensuite les données vers un ordinateur, on peut voir en un clin d’œil où des points de graisses sont éventuellement oubliés ou où l'on a ajouté trop ou trop peu de lubrifiant. L'établissement du programme d'entretien n'exige pas un haut niveau de mathématique. Toutefois, l'utilisation de ce logiciel laisse à désirer dans la pratique, parce que le temps (le temps à libérer) manque pour compléter la base de données correspondante avec les bonnes informations.

UTILISATION DU LOGICIEL

Outre une introduction correcte de toutes les données, une utilisation correcte et conséquente du logiciel est ensuite cruciale pour son succès. Ceci signifie notamment que l'information est utilisée de la bonne manière pour établir le planning d'entretien, mais aussi que le collaborateur d'entretien en question l'utilise à bon escient. Ce dernier aspect est surtout lié à la rétroactivité de ses travaux, au 'cochage' de toutes les opérations de graissage par point. Il est au minimum aussi important qu'il ait la possibilité de placer des remarques sur des aspects qui l'ont frappé.

Outre une introduction correcte de toutes les données, une utilisation correcte et conséquente du logiciel est ensuite cruciale pour son succès.

Par exemple, pense-t-il qu'il graisse trop tôt ou justement trop tard, voit-il que le lubrifiant est sorti, alors que ce n'était pas le but, ou constate-t-il que le lubrifiant est souillé par des particules d'usure ou des produits de dégradation? Il est alors important de reprendre ceci dans le planning d'entretien pour l'analyse et l'adoption de mesures. Un bon programme n'existe pas en fait. Il s'agit de la façon dont vous utilisez le programme; ceci veut dire: compléter le programme avec les bonnes données et, si pas plus important, suivre les travaux qui en découlent. Cependant, les entreprises manquent souvent de discipline et de connaissances du graissage et, en outre, le marché de l'entretien 'grisonne', si bien que les connaissances déjà disponibles disparaissent rapidement en ce moment. A ce propos, il est judicieux de veiller à ce que les collaborateurs qui exécutent l'entretien de la technique de lubrification, possèdent des connaissances suffisantes en la matière; ce faisant, ils comprennent mieux pourquoi un lubrifiant déterminé est nécessaire pour une application déterminée et ce qui se produit quand on agit avec imprécision.

POUR CONCLURE

Un programme utilisé de façon correcte procure non seulement des avantages en relation avec l'entretien proprement dit, mais soutient également d'autres processus industriels. Ce type de programmes d'entretien contribue à un planning efficace du travail, mais aussi à une administration efficace et à une compréhension des lubrifiants requis permettant de simplifier l'achat et les processus logistiques.