naar top
Menu
Logo Print

OPTIMISEZ LE PROCESSUS D'ACHAT AVEC LE SOUTIEN DU FOURNISSEUR

Accent sur le role du fournisseur

De plus en plus de services d'entretien se plongent sérieusement dans la rédaction d'un bon plan de lubrification pour augmenter la disponibilité machine et réduire le nombre de dysfonctionnements. Une partie de l'attention se concentre sur l'achat des lubrifiants requis. Cependant, de nombreux services d'entretien ne sont pas assez au courant du fait que leurs fournisseurs de lubrifiants jouent un rôle important dans l'optimisation du processus d'achat. Et ces spécialistes peuvent leur offrir encore plus de soutien.

UNE ATTENTION INSUFFISANTE POUR LES ACHATS

De kennis en ervaring die veel smeermiddelenleveranciers door de jaren heen hebben opgebouwd, kunnen de afnemer ondersteunen bij het kiezen van het juiste smeermiddelA l'heure actuelle, la technique de lubrification n'est plus traitée en parent pauvre dans de nombreuses entreprises. Les services d'entretien consacrent du temps à la rédaction d'un bon plan de lubrification et consignent avec minutie quelles machines, quand et avec quel lubrifiant ont été graissées. De surcroît, les progiciels utilisés offrent dans la plupart des cas la possibilité d'associer la politique de lubrification aux dysfonctionnements et arrêts possibles des machines. Ce qui ne se voit parfois pas accorder une attention suffisante, c'est un achat efficace des lubrifiants. Ceci est lié d'une part au temps (les services d'entretien n'ont pas le temps de chercher quelle est la meilleure manière), mais d'autre part à un manque de connaissances des possibilités disponibles en la matière.

LES CONNAISSANCES DES CHOSES

Les connaissances et l'expérience que de nombreux fournisseurs de lubrifiants ont acquises au fil des années, peuvent soutenir le client dans le choix du bon lubrifiant. Par manque de connaissances sur la fonction et l'importance du lubrifiant, il arrive régulièrement que les clients qui ne se font pas conseiller, opèrent des choix incorrects lors de l'acquisition d'un produit. Ceci n'entraînera pas directement le grippage d'une machine, mais peut bel et bien contribuer à rencontrer plus de dysfonctionnements que nécessaire et surtout une plus grande consommation du lubrifiant, du fait que celui-ci résiste moins bien aux conditions sous lesquelles il est censé fonctionner.

Les fournisseurs peuvent du reste soutenir leurs clients dans la minimisation de leur stock. Chaque manuel d'utilisation de chaque machine ou installation prescrit en principe le lubrifiant qui doit être utilisé. Parfois, ceci est une description générale qui restitue uniquement les propriétés. Dans d'autres cas, on y prescrit une marque et un type de lubrifiant très spécifiques que les entreprises reprennent souvent arbitrairement. La conséquence est un magasin rempli de différentes sortes de lubrifiants de divers fournisseurs et fabricants. Ceci ne signifie pas seulement une charge pour le magasin et le département des achats; cela accroît de surcroît le risque d'utilisation des lubrifiants dans une machine erronée.

Dans d'autres cas, les utilisateurs ont trop peu de sortes de lubrifiants, parce que l'opinion domine qu'une graisse, c'est une graisse. Ils oublient de regarder l'application spécifique et la protection requise, mais aussi la tolérance mutuelle des graisses. On ignore le plus souvent que le mélange avec les produits incorrects peut entraîner la migration ou l'épaississement des huiles et/ou des graisses. Ceci peut même occasionner des dégâts aux machines. Une bonne solution aux deux problèmes consiste à s'attabler (avec le fournisseur en qui une entreprise a le plus confiance et qui peut aussi livrer suffisamment de lubrifiants différents) et de dresser le tableau récapitulatif de tous les lubrifiants utilisés en ce moment. Par ailleurs, les différentes exigences que posent les différentes machines et installations au lubrifiant, doivent être disponibles. Sur la base de ces données, un fournisseur est souvent bien capable de sélectionner un nombre limité de lubrifiants permettant de desservir tous les points de graissage.

De petits stocks chez l'utilisateur évitent aussi que les entreprises font un usage abusif de produits obsolètes, car les propriétés spécifiques des lubrifiants se détériorent aussi à cause de la saleté et de l'humidité. Surtout quand l'emballage est déjà ouvert. Pour terminer, les constructeurs adaptent également leurs exigences aux lubrifiants, ce qui fait qu'une autre huile doit figurer sur la planche.

LOGISTIQUE ET SERVICE

La logistique est indissociable des achats. Les fournisseurs peuvent aussi apporter une importante contribution dans la réduction des coûts. La possibilité de commander les lubrifiants en ligne à partir d'un catalogue peut surtout permettre aux grandes entreprises d'économiser les coûts. Il est indispensable que le fournisseur dispose d'un bon système logistique à partir duquel les clients peuvent commander. Un autre aspect dans le cadre de la logistique concerne les délais de livraison. De bons accords avec votre fournisseur permettent de minimiser les stocks, mais vous devez avoir la certitude que le fournisseur peut livrer de façon fiable; par exemple, parce qu'il possède de grands stocks dans lesquels il peut 'puiser' directement.

Conseils

D'autres aspects logistiques concernent davantage les conseils et le service. Sur la base de la consommation et de la durée de conservation attendue, on peut déterminer un emballage optimal. Il est bon également d'insister auprès du client sur la charge environnementale des emballages: moins il y a de matériau d'emballage, moins il y a de déchets, par exemple. Dans ce cadre, la livraison en vrac peut procurer un avantage important. Il est toujours sensé de conseiller des codes couleur permettant de minimiser le risque d'utilisation incorrecte. Et en ce qui concerne le stockage des lubrifiants, la toxicité éventuelle et les exigences afférentes qui sont posées au stockage, jouent certainement un rôle. Ici, une obligation de documentation (REACH) est en vigueur. Il est important que le fabricant ou le fournisseur en possède toutes les connaissances, mais propose aussi, par exemple, de reprendre l'emballage. En tout cas, il est celui qui doit donner à ses clients toutes les feuilles d'information sécurité et produit correspondantes, et qui doit indiquer au client l'importance de conserver soigneusement ces informations.